''L’or, métal précieux et rare, a toujours fasciné les hommes par sa beauté et son lustre éternel''.
Musée Yasue de la feuille d’or - Kanazawa

L’art japonais du « Kokedama » consiste à entourer les racines d’une plante ornementale d’un substrat, composé d’argile, de terreau et de sphaigne hachée, une sorte de tourbe, puis de le recouvrir d’une ou plusieurs couches de mousse afin de former une sphère que l’on fait tenir à l’aide d’un fil.

‘’Travaillant à même le sol, sur la peinture, dans la peinture, faisant corps avec elle, le peintre s’émerveille de n’être plus qu’un véhicule entre le monde et l’oeuvre’’. Yiching CHEN, maître de « Nihon Ga ».

Sommaire