Japon
Dinanderie et Dessin

Formation

2013 : Obtention du diplôme de Master de l'Ecole des Beaux-Arts de Tokyo dans le domaine de la sculpture métallique et les techniques de travail liées au métal/dinanderie, à la ferronnerie, à l'acier de damas et au Mokume Gane*.

*Mokume Gane : technique inventée et utilisée au Japon au 17ème siècle, pour décorer les sabres des Samouraïs Moku = bois, me = oeil, et gane = métal. A l'origine, l'art d'un forgeron était de travailler par des superpositions de feuilles de métal, tel que l'or, l'argent et le cuivre, à la chaleur, pour donner au métal, des effets de couches stratifiées.

2010 : Se forme à l'école Boulle à Paris

2009 : Obtention de la Licence de l'Ecole des Beaux-Arts de Tokyo dans le domaine de la sculpture métallique

Expositions 

2012 exposition collective à l'hôtel "Four Seasons" à Tokyo
exposition Sotten - Hill side forum à Daikanyama
exposition pour le diplôme de Master de l'école des Beaux-Arts de Tokyo au Musée de l'école des Beaux-Arts de Tokyo

2010 "Art of Geidai - Romanian Arts" à l'hôtel "Four Seasons" à Tokyo

2009 "Arts et artisanats traditionnels" dans le grand magasin Takashimaya à Tokyo
exposition collective "No Man's land memento vivere / memento Phantasma" à l'Ambassade de France au Japon
exposition collective à l'hôtel Prince à Hakone
exposition "UTM Art and Feel of Crafts" - halle publique à Asakusa
Exposition "Metalworker"- grand magasin Matsuzakaya à Nagoya
Exposition pour le diplôme de License de l'école des Beaux-Arts de Tokyo (Musée de l'école des BA de T)

2008 - 2012 Workshop organisé par le Ministère de la Justice à Tokyo

 

L'univers de l'artiste

Les techniques utilisées par Ryo HIKOSAKA sont celles de la dinanderie et celle du repoussé, qui consistent à obtenir une forme par le martelage de la feuille de métal, de cuivre, de laiton ou encore d'étain.
L'artiste fabrique entièrement ses oeuvres à la main et n'utilise aucun moule. A la surface des pièces, on perçoit les fines traces du martelage et du ciselage, comme le ferait un pinceau sur une toile. Ce sont des oeuvres uniques.

Les sculptures de Ryo HIKOSAKA ont une épaisseur de cuivre de 1,2mm environ qui est comme une peau très fine. Elles sont vides à l'intérieur. L'artiste se plaît à rappeler que c'est cette même technique qui a été utilisée pour créer la Statue de la Liberté !

Ryo HIKOSAKA insuffle la vie aux oeuvres qu'il crée. Pour les yeux, par exemple, il les peint par souci d'authenticité. Quant aux poils, plumes, pelage, ils dessinent chaque partie, chaque détail sur la forme initiale en utilisant des ciselets. 

Les oeuvres de Ryo HIKOSAKA rappellent les objets d'orfèvrerie décorative du 19ème siècle.

 

Sommaire